A Ohey, Ecolo et citoyens remplace une réunion politique par une action concrète en faveur de la biodiversité. Le groupe a participé à la plantation de plus de 100m de haie faite d’espèces indigènes et mellifères.

Nos grands-mères nous disaient : A la Sainte-Catherine, tout bois prend racine. Et donc c’était aussi l’occasion d’enraciner le groupe nouvellement constitué « Ecolo et citoyens » par une action directe sur le terrain.

Un lieu battu par les vents

Celui qui passe à vélo sur la rue de Huy entre Ohey et Perwez sait très bien que ce tige affronte des vents conséquents. Il faut être courageux pour s’y promener mais aussi pour s’y implanter quand on est une espèce végétale. La haie ainsi plantée permettra aux futures cultures maraîchères biologiques de Clément, notre hôte du jour, de s’y épanouir dans un micro-climat à l’abri des vents les plus forts.

Elle ne se contentera pas de participer à embellir le paysage elle formera aussi un écran visuel et phonique contre les nuisances de la chaussée si proche. Mais ce n’est pas là ses atouts principaux.

Les fonctions d’une haie bocagère

Les haies bocagères datent du Moyen-âge. L’agriculture industrielle les a délaissées car les engins agricoles et les techniques intensives demandaient des parcelles de plus en plus grandes et des étendues libres de tout obstacle. Cependant, dans le cadre d’une agriculture respectueuse des paysages, des hommes et de la Nature, elles ont de multiples fonctions. Celle que nous avons plantée permettra notamment

  • De nourrir les abeilles des ruches de Clément, toutes proches. Les espèces mellifères ont spécifiquement été choisies. Clément devait faire honneur à sa commune devenue commune MAYA.
  • De lutter contre l’érosion des sols, l’assèchement
  • D’enrichir la biodiversité (oiseaux, insectes, …) en offrant le gîte et le couvert à des espèces qui permettront naturellement de réduire les risques d’attaques de parasites sur les futures cultures.
  • De participer à la régulation du climat en stockant le CO2

Et pour Ecolo et citoyens ?

Un moyen de s’unir au moyen d’actions concrètes. De participer à la vie du village et aider de toutes les façons les entrepreneurs responsables et courageux ! Par ces moyens et par l’action politique que nous comptons mener humblement pendant les prochaines années. Ce fut également l’occasion de perdre quelques calories prises pendant le dîner sympa auquel notre futur maraicher nous a convié.

Share This