Le conseil communal a marqué, à l’unanimité, son accord pour la poursuite du Marché sur le domaine public communal pour 6 ans. Nicolas GOFFIN, notre conseiller Ecolo&citoyens, en a profité pour demander une réflexion sur la sécurité et la convivialité.

Un déménagement réussi !

A l’initiative de plusieurs producteurs oheytois et alentours, le petit marché a d’abord vu le jour rue de Ciney. Avec vue sur l’Ozé Club, éloigné du village d’Ohey, et en proie aux vents dominants, le lieu n’était pas vraiment idéal.

Depuis l’accueil du Petit Marché sur le domaine public, rue du Tilleul près de la Maison Rosoux, au cœur même d’Ohey, la fréquentation semble au rendez-vous. C’est en tout cas le constat fait par les commerçants et les producteurs locaux présents sur place.

Le GAL Pays des Tiges et Chavées accompagne, de loin, ce projet autogéré par les petits producteurs et commerçants indépendants. Il en tire également un bilan positif.

Le chiffre d’affaire est en progression par rapport à l’année passée. Le Marché semble atteindre un rythme de croisière satisfaisant. La bonne entente entre les exposants est aussi un gage de succès. C’est devenu une pause conviviale dans la semaine surchargée des clients qui fréquentent les lieux.

 

 

De l’écologie qui se mange

Tout le monde peut constater que cette initiative se pérennise. Les producteurs et commerçants ont réussi, quasi seuls, à développer un rendez-vous qui commence à devenir incontournable. C’est aussi une façon de répondre à la préoccupation de limiter la consommation d’énergie fossile en achetant local. L’écologie est ici un plaisir qui se goûte chaque jeudi : légumes locaux et de saison, fromages, poissons (un peu moins local mais d’un poissonnier d’Evelette), chocolats artisanaux, gaufres et pâtisseries (goûtez la tarte au riz, c’est à se taper le cul par terre).

L’accent est mis sur des produits de qualité qui créent de l’emploi non délocalisable dans nos villages.

 

 

Ecolo&citoyens propose : un coup de pouce pour la sécurité et la convivialité – une aide à la promotion

 

Rappelons que la commune n’est pas à l’initiative de ce projet. Elle permet simplement l’utilisation de l’espace public à cette fin. Nous trouvons qu’elle pourrait aller plus loin. Les indépendants présents ont démontré leur bonne volonté, leur sérieux et leur dynamisme. Donnons-leur un cadre plus sécurisé et plus convivial pour le confort de tous les Oheytois qui s’y rendent.

Nous avons donc demandé, en séance du conseil communal du 17 janvier 2019, qu’une réflexion plus pointue soit menée sur l’aménagement sécuritaire des abords. Cela concerne : un balisage, une analyse de risques, de l’éclairage, l’électricité, l’accès, la signalisation. En effet les risques pour les piétons ne sont pas négligeables. Le problème se pose surtout en hiver quand il fait noir tôt, De plus se rendre à ce marché dans le noir et sur la rue n’est pas très confortable.

La majorité nous a dit prendre le problème au sérieux. Une réflexion devait être menée avec la « Madame Sécurité Routière » de la Région Wallonne qui aurait fait faux bond au Collège.

Des propositions concrètes pour améliorer la sécurité et la convivialité

 

Petit Marché d'Ohey, producteurs locaux et échoppes, Maison rosoux, rue du Tilleul

Petit Marché d’Ohey : très proche de la route – crédit photo : Pascal Nivaille

Un tableau électrique aux normes doit être placé prochainement pour un raccordement en toute sécurité et confort des marchands. La demande avait déjà été faite par Françoise ANSAY, Echevine Ecolo, sous l’ancienne mandature mais nous attendons l’AIEG…

Des marquages au sol pour organiser l’espace entre la rue du Tilleul et la rue de l’Harmonie (devant la salle des fanfares) sont également prévus. Le Collège nous dit attendre ces mesures avant d’en prendre d’autres éventuelles.

Nous préconisons une analyse de risques pour sécuriser le déplacement des piétons aux abords du marché. Des mesures de prévention sont à prendre

  • Des accès au marché délimités : balisage et barrières
  • Un éclairage suffisant autour du carrefour et de la salle de l’harmonie. Ce qui servira également à améliorer la sécurité des événements qui s’y déroulent
  • Une organisation du stationnement sur cette « place » avec un marquage au sol
  • Un nivellement des surfaces de circulation des piétons sur le marché (risque de trébuchement)
  • Une rue du Tilleul en sens unique pour permettre le déplacement des piétons sur la chaussée (pas de trottoir) en toute sécurité.

Du constat même du bourgmestre : des clients qui se sentent en sécurité sont plus à l’aise pour acheter davantage.

Une aide pour des actions de promotion

 

Vu l’intérêt collectif de cet événement et le sérieux des intervenants, nous proposons que la commune aille un pas plus loin et participe à la promotion de l’initiative via une communication adaptée prise en charge sur les anciens et nouveaux médias (toute boite, Inf’Ohey, presse locale, pub Facebook, site internet communal).

 

 

Autogestion, ça marche

Le Petit Marché d’Ohey est une initiative collective et privée. Nous admirons ces indépendants qui allient esprit d’entreprise et intérêt collectif. Le GAL Pays des Tiges et Chavées a donné quelque encadrement juridique. Cependant, c’est maintenant en autogestion que l’aventure continue. L’encadrement du GAL et de la Commune se veut le plus discret possible. Et cela fonctionne !

Les commerçants gèrent ensemble la procédure d’accueil de nouveaux producteurs en privilégiant les produits de qualité, les productions artisanales et le plus possible locales. L’entente entre les producteurs est bonne. L’entraide y est présente et la rentabilité financière commence à venir. Encore un petit coup de pouce pour la communication et le marketing. Allo Monsieur le Bourgmestre ?

 

Share This